L’idée d’un musée des civilisations noires a été émise en 1966 par le président Léopold Sédar Senghor en marge du 1er Festival mondial des arts nègres à Dakar.

Cinquante-deux ans plus tard et 7 ans après le début de ses travaux, le MCN a pu accueillir ses premièrs visiteurs lors de son inauguration le 6 novembre.

Son architecture, qui rappelle la forme des cases à impluvium que l’on retrouve en Casamance, s’étend sur un surface de 14 000 m2 et permet de maîtriser la température. Il est construit sur 5 étages qui abritent les salles d’exposition, un auditorium pour des séminaires et des bureaux. Petit clin d’œil au pays qui a fait don de ce musée, les panneaux indicateurs sont en français et en chinois.

 

L’HISTOIRE DE TOUTE L’AFRIQUE EN UN SEUL LIEU

Disposé sur 3 niveaux pour le moment (rez de chaussée, 1er et 2ème étage), on trouve dans les salles d’exposition environ 500 pièces prêtées ou offertes par différents musées du Sénégal, de l’Afrique et même d’ailleurs. Lorsque tout sera mis en place, le musée devrait pouvoir accueillir 18 000 œuvres.

On y trouve des objets datant de l’ère préhistorique, comme des vestiges des premiers hominidés apparus en Afrique il y a plusieurs millions d’années au Tchad et en Éthiopie. Des masques rituels venus des quatre coins de l’Afrique et même du monde. Sur les murs, des notions de mathématiques, de médecine et d’architecture qui rappellent la contribution de l’Afrique au patrimoine culturel et scientifique mondial.

 

Quelques pièces rares comme les sandales et l’épée de El Hadj Oumar Tall Foutiyou, ou encore une photo inédite des représentants des confréries au Sénégal. Un « don » d’objets d’art du Rwanda composé d’une lance appelée Icumu et de boucliers (Ingaba), de tableaux décoratifs et de paniers traditionnels (Agaseke). Des pays de l’Asie, de l’Amérique et de l’Océanie ont aussi tenu à faire partie de cette aventure en y exposants des objets. Des masques offerts par la République de Chine, et bien d’autres trésors inestimables.

Ce musée est bien plus qu’un simple lieu d’exposition, il se veut un lieu de rencontre pour toutes les civilisations noires. Un lieu où les jeunes générations peuvent retrouver et en apprendre plus sur leur histoire, leur patrimoine et leur place réelle dans les civilisations du monde.

Les visites au niveau du musée sont gratuites durant tout le mois de décembre. En janvier, la grille tarifaire des visites sera arrêtée.

 

ASA MEMBERSHIP FEE

You can now use paypal to pay your membership fee.

Amount